animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

Une lettre peut en cacher une autre

L’homme a inventé l’écriture pour échanger des idées (et plus tard des recettes de cuisine) mais très vite, d’autres ont écrit pour ne pas être compris essayant de dissimuler par toutes sortes de moyens le contenu de leurs messages.

 

On ne sait pas quand a été créé le premier message secret : sur les parois des grottes préhistoriques dont certains signes sont toujours indéchiffrables ? en Mésopotamie, sur les premières tablettes contenant des traces d’écriture ? puis plus tard les Grecs et les Romains en font des avantages stratégiques, tatouant le crane d’un esclave et laissant ses cheveux repousser ou encore utilisant la « scytale », une bandelette que ne redevenait lisible qu’une fois enroulée sur un bâton d’un diamètre précis, et plus tard, l’encre invisible.

 

C’est alors qu’arrive l’historien grec Polybe, conseiller de l’armée romaine qui préconise d’utiliser un carré permettant de substituer facilement des chiffres à des lettres. Les Arabes eux, permettent au codage de devenir une science et non plus un art. C’est alors qu’arrive la logique qui rend le codage respectable au point que les gouvernements créent des « cabinets noirs » au sein de leur administration.

Cette méthode ne fit pas seulement des heureux, elle fit aussi des victimes :

 

 

 

Marie Stuart a été victime de sa trop grande confiance dans l'art du Chiffre.

Pour s'emparer du trône de sa cousine Elizabeth, reine d'Angleterre, elle avait en effet eu recours à des lettres codées qui étaient en fait interceptées par les services d'espionnage de sa rivale.

Une fois le code découvert, il ne restait plus qu'à attendre une maladresse de la reine d'Écosse qui, trompée par un faux en écriture, finit par donner le nom de ses complices.Le piège se referme alors, le complot est dévoilé, la reine est condamnée à mort.

 

 

Marie-Antoinette s'essaya elle aussi à la maîtrise du secret en chiffrant les courriers destinés à l'aider à fuir la tempête révolutionnaire.

Traduites récemment, ces lettres lèvent aussi le voile sur sa relation avec le comte Axel de Fersen auquel elle adresse un tendre «J'existe mon bien-aimé et c'est pour vous adorer». Attention aux messages mal codés : ils peuvent faire perdre la tête !

 

Depuis 1844 dans les sphères militaires, on adopte le télégraphe, beaucoup plus rapide, même si des amateurs comme le futur président américain Thomas Jefferson continuent à inventer des machines à coder.

Mais ce sont surtout les décrypteurs qui occupent la scène : souvent de formation scientifique, ils permettent par exemple à la France d'intercepter nombre de messages ennemis entre 1914 et 1918.

 

Certains messages n’attendent que vous pour être décryptés :


 

- les tablettes de l'île de Pâques

 

 

-le disque de Phaistos, en Crète, et



-les sceaux de la vallée de l'Indus.

 

- palindrome de Sator


Mais pour cela il faut que vous ayez une âme d’aventurier, énormément de patience et de la logique.

 

 extrait d'Herodote 



26/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres