animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

PLUS FIDELE QUE LES HUMAINS

 

 aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaacaptan 2ImageProxy.jpg

 

 

La belle histoire de "Capitan", le chien qui veille la tombe de son maitre depuis six ans.

Quelques jours après le 24 mars 2006,quand Miguel mourut. "Capitan" décida d'abandonner la maison où il vivait à Villa Carlos Paz en Argentine.

Ce chien que Miguel avait amené chez lui pour faire une surprise à son fils et ce malgré les réticences de sa femme Verónica, décida alors de fuir ne pouvant accepter l'absence de son maitre.

L'absence se prolongeant Verönica et son fils Damián le laissèrent pour mort, ou adopté par une nouvelle famille. Mais quelle surprise expliqua Verónica au journal La Voz : "En arrivant avec mon fils au cimetière on aperçu Capitan. Damian l'appela aussitòt et le chien vint en courant en aboyant comme s'il pleurait"

Au moment du retour à la maison, mère et fils s'efforcèrent de ramener Capitan afin qu'il retrouve la chaleur du foyer. Mais en vain, Capitan décida de rester au cimetière avec Miguel.

Personne ne s'explique comment le chien a pu trouver la tombe de Miguel, puisque celui ci mourut sur un lit d'hopital et son corps ne fut pas ramené à la maison. Selon la famille, ni le jour de la mort de Miguel ni à un autre moment le chien ne les accompagna au cimetière.

Le dimanche suivant en allant visiter à nouveau la tombe de Miguel, nous avons retrouvé le chien, expliqua Verónica. Cette fois il accepta de nous accompagner à la maison. Il resta un petit moment pour repartir à nouveau au cimetière.

Aujourd'hui le vrai domicile de Capitan est le cimetière. Marta la vendeuse de fleurs connait bien Capitan et affirme que tout le monde l'apprécie, touché par la bonté de cet animal.

Il n'y a aucun doute que Capitan adorait son maitre et 6 ans après il lui est toujours fidèle. Il va faire une petite visite au restant de la famille mais revient toujours oú son maitre repose pour l'éternité.

Hector Baccega directeur du cimetière municipal de Villa Carlos Paz confirme cette histoire et rajoute même un détail vraiment surprenant : "Le chien apparut seul, fit plusieurs tours dans le cimetière puis s'arrèta toujours seul devant la tombe de son maitre. Personne ne l'accompagnait. De plus, chaque jour à 6 heures il va s'allonger devant la tombe"

 



16/11/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres