animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

LES ZAPOTEQUES


 

Avant l’arrivée des Européens au XVIème siècle, les Zapotèques ont édifié l’une des civilisations les plus évoluées d’Amérique centrale (Mexique, Guatémala, le Bélize, le Honduras, le Salvador et le Nicaragua).

 

Lors de la période archaïque (entre 7000 et 2000 avant J.C.) ils jettent les bases d’une économie rurale et agricole florissante. Leur culture s’inspire d’autres civilisations telles les Olmèques et les Mayas.

 

Premiers peuples méso-américains à bâtir de nombreux édifices rituels recouverts de stuc, ils établissent leur capitale à Monte Alban qui accueille jusqu’à 30.000 habitants.

 

De 300 à 600 après JC,  Monte Alban devient l’une des plus grandes et des plus puissantes cités d’Amérique centrale, entretenant des relations diplomatiques et commerciales avec d’autres civilisations.

 

Ils semblent que les Zapotèques de Monte Alban aient été les inventeurs de l’écriture et du calendrier solaire qui auraient ensuite été adoptés par d’autres civilisations de l’aire méso-américaine.

 

URNE FUNERAIRE

 

Aujourd'hui, l’état d’Oaxaca est l’un des plus pauvres du Mexique et son économie est l’une des moins développées, ce qui oblige un grand nombre de Zapotèques à migrer vers d’autres régions.

 

 

 

 

 

Les membres de cette ethnie sont réputés pour leur tolérance vis à vis de certaines formes d’homosexualité masculine ; En effet, ayant un « cœur de femme » appelé « muche »ils sont socialement acceptés comme un genre supplémentaire. Ceci s’explique par le fait que la virginité des femmes étant considérée comme indispensable au moment du mariage, on peut voir des jeunes hommes former des couples avec des « muche » qui sont souvent considérés comme des personnes de compagnie agréable. Mais ces couples sont toutefois éphémères, puisque les hétérosexuels représentent la norme pour la formation du noyau familial.

 

Le Mexique étant lui beaucoup moins tolérant, il n’est pas rare de voir des « muche » immigrer en pays zapotèque pour y vivre plus sereinement.

 



26/06/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres