animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

LES HEROS OUBLIES

A 88 ans, Leizer Finchelstein, est un des rares survivants du pogrom de Iasi et de ses "trains de la mort" dont on marque le 70e anniversaire mardi dans l'est de la Roumanie. Il ne comprend toujours pas comment des "gens ordinaires ont pu se transformer en criminels".

 

Il s’appelle Leizer Finchelsteinm il est roumain  il est juif et il a 17 ans et demi. Il est victime d’une rafle avec ses parents et ses huit frères et sœurs.Le pogrom de Lasi vient de commencé.(juin/juillet 1941)

 

Amenés de force à la préfecture de police  ils voient beaucoup de cadavres dans les rues et du sang dans les caniveaux.

 

A la préfecture , violences et tueries continuent puis,Leizer et des milliers d’autres sont poussés dans des wagons à bestiaux. Au nombre de 120 dans un endroit qui ne peut contenir que 40 personnes et dont tous les orifices ont été bouchés par un jour de canicule, les malheureux tentent de boire leur urine, tordent leur chemise pour en recueillir quelques gouttes de sueur.

 

Des heures plus tard, les survivants de ce « voyage » sont débarqués dans le village de Podu Lloaiei puis enfermés dans un camp.

 

Il réussit à être employé chez un menuisier chrétien orthodoxe qui apprécie son savoir-faire. De retour à Lasi il est envoyé quelques mois plus tard dans un camp de travail forcé qui sera libéré par les soviétiques, vivra 21 ans sous la dictature communiste et enfin

découvrira la démocratie.

 

L’espérance c’est ce qui doit mourir en dernier, si je n’en avais pas eu,je ne serais surement pas là aujourd'hu.

"C'est un drôle de sentiment de voir ce beau décor pastoral puis les tombes où ont été jetés nos proches", confie à l'AFP Naomy Almog, une Israélienne venue en Roumanie pour les commémorations et qui perdit deux oncles dans le massacre. 

Agé de 88 ans, il se rend chaque année aux commémorations du pogrom mais en 70 ans de vie, ce menuisier talentueux n’a jamais pu comprendre « comment des hommes ordinaires ont pu se transformer en de tels criminels ».

 

 

 



01/07/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres