animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

les héros inconnus :

abl4medaillevalorfr.jpg

 

Chaque guerre a ses héros. Durant Yom Kippour 1973, la Syrie et l’Égypte attaquent par surprise Israël et c’est toute une nation de héros, de hauts gradés aux plus simples soldats, qui s’est levée pour repousser les armées de l’envahisseur et arracher une victoire miraculeuse. 40 ans plus tard, nous commémorons les hommes qui ont tout donné pour protéger la patrie. Voici trois histoires dont vous n’avez probablement jamais entendu parler.

Moshe Levi – Le Commando

En 1973, Moshe Levi a 28 ans, il est marié et est père de deux enfants. Deux mois avant la guerre, il se blesse dans un accident de voiture et se casse la rotule. Lorsqu’un mois plus tard, son unité est appelée pour le service de réserve, sa jambe est toujours dans le plâtre.

Son plâtre retiré seulement deux semaines avant que la guerre n’éclate, Moshe n’est pas rappelé décide de rejoindre ses compagnons malgré tout. Le commandant de la brigade met Levi aux commandes d’un véhicule blindé et le soir même il conduit jusqu’à la frontière du Sinaï.

Le 8 octobre, sa compagnie est déployée dans la région d’Al Qantara à l’est du canal de Suez et a pour ordre de traquer les commandos égyptiens. Le 15 octobre, placée alors dans un avant-poste de Tsahal, son unité reçoit pour mission de libérer 20 soldats qui ont été piégés lors d’une embuscade égyptienne. Arrivé sur les lieux, ils se rendent compte que les forces égyptiennes présentes sont beaucoup plus grandes que ce que les rapports laissaient croire.

 

Moshe Levi, décoré de la Médaille de la Valeur

Pris dans une embûche, les Égyptiens ont attendu que les véhicules israéliens entrent dans la zone, puis ont commencé à tirer des roquettes et des missiles qu’ils avaient enfouis sous le sable. Avec de nombreux véhicules blindés endommagés, les Israéliens sont immobilisé. Le véhicule de Levi est touché par une roquette. Il sort son bras de la voiture et pointant son arme vers les attaquants, il se tient prêt à riposter. Un missile anti-char égyptien est tiré dans sa direction et arrache le bras droit de Levi. Tout en saignant abondamment, Levi ordonne à ses troupes de le suivre et de quitter le véhicule.

Levi savait que ses soldats étaient en sous-nombre et manquaient d’armes mais il n’était pas prêt à abandonner. Avec son seul bras restant, il attrape une grenade et avance sans crainte vers la position ennemie. Se positionnant suffisamment proche d’eux, il arrache la goupille de la grenade avec ses dents, puis se tenant à dix mètres de l’ennemi, il lance la grenade sur leur position.

Étant si près de sa cible, Levi est touché au visage et à la poitrine par les obus de la grenade. Quand les médecins arrivent, malgré la gravitude de ses blessures, Levi les obligent à traiter avant tout ses soldats blessés.

Levi a été décoré de la Médaille de la Bravoure – la plus haute distinction de Tsahal – pour son courage suprême, pour son sang froid à toute épreuve, pour avoir risqué sa propre vie afin de sauver celles des autres et pour avoir accompli sa mission.

http://www.tribunejuive.info/israel/3-histoires-de-heros-de-la-guerre-de-kippour

 



16/09/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres