animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

le petit coin lecture

"Les perroquets de la place d'Arezzo" d'Eric-Emmanuel Schmitt : une étude du désir

 "Ce mot simplement pour te signaler que je t'aime.
Signé : tu sais qui."

Cette lettre anonyme trouble l'existence des riverains de la place d'Arezzo. Dans ce quartier élégant de Bruxelles, quel original, quel pervers, quel corbeau déguisé en colombe s'acharne à violer leur intimité ? Le message entraîne autant de promesses et d'attentes que de déceptions et de catastrophes, chacun l'interprétant à sa façon.
Mené par Eric-Emmanuel Schmitt, cette ronde effrénée devient l'encyclopédie des désirs, des sentiments et des plaisirs, le roman des comportements amoureux de notre temps.

Critique :

Sur la place d'Arezzo, il y a des perroquets et des perruches nichés dans les branches du parc central.
Il y a également toute une population aussi disparate que possible dans ce quartier plutôt élégant de Bruxelles.... la fleuriste, le parlementaire, l'étudiant, le jardinier, le banquier, le galeriste d'art etc... etc...
C'est une toute petite lettre sur papier jaune pâle et contenant une unique phrase :

"Ce mot simplement pour te signaler que je t'aime.
Signé : tu sais qui."

qui va agir comme un catalyseur et permettre aux habitants de la place d'Arezzo d'échanger et d'apprendre à mieux se comprendre.... quelquefois en découvrant des secrets plutôt scandaleux.

 

Le génie d'Eric-Emmanuel Schmitt est de nous faire vivre l'histoire en alternant les points de vue. Ainsi, chaque chapitre est consacré à l'un des habitants de la place.


A chaque nouveau personnage, nous parcourons une nouvelle habitation de la place d'Arezzo pour, au final, en faire le tour et ainsi clore une partie de l'histoire.

 

Le tout début de l'histoire est consacré à la découverte de la lettre et aux questionnements qu'elle va indubitablement créer. Si pour certains, l'auteur est évident, pour d'autres de nombreuses questions vont se bousculer... D'autant que si pour certains, cette lettre fait rêver, s'enflammer ou annonce un prochain bonheur, d'autres ont tout intérêt à ce que certains secrets soient bien gardés.
La seconde partie est plutôt consacrée aux répercussions (quelquefois au tsunami) que cette simple phrase crée dans les foyers... Pour, enfin, terminer par une petite enquête qui révélera un "corbeau" plutôt inattendu.

La galerie de personnages créée par Eric-Emmanuel Schmitt est absolument savoureuse et permet d'appréhender les délices de l'amour en fonction des âges, des conditions sociales, des sexes, des préférences sexuelles... Un vrai petit dictionnaire de l'amour courtois à l'amour plus trash.
Certains protagonistes ne sont d'ailleurs pas sans rappeler quelques personnages publics incontournables des magasines people (un parlementaire sex-addict et une strip-teaseuse vamp' au look de pin-up des années 60 !!!)... Et vous vous retrouverez certainement dans l'un ou l'autre.

 

Si l'auteur en profite pour aborder l'intimité de chacun puisqu'il étudie les différentes formes de désirs, voir de sexualité, il n'y a absolument rien de voyeuriste ni de pornographique dans ce roman.

 

Ne vous laissez surtout par décourager par les 730 pages de ce roman, sa lecture est un vrai bonheur... qui vous donnera certainement envie de déménager place d'Arezzo.

http://www.ptitblog.net/livres/les-perroquets-de-la-place-d-arezzo-d-eric-emmanuel-schmitt-une-etude-du-desir_art10060.html



15/11/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres