animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

LA FOIRE D' EMPOIGNE SUR FACEBOOK

 

Sur facebook, dans la rubrique consacrée à la défense des animaux, il y a ici et là des bonnes femmes frustrées qui mettent une zizanie invraisemblable entre les groupes, colportant des rumeurs toutes plus fausses les unes que les autres, envoyant des « espions » raconter des histoires pas possibles et malheureusement, les réactions  des personnes se sentant visées ne se font pas attendre et cela devient en quelques lignes un pugilat verbal d’une violence inouïe. Ceci est d'autant plus regrettable que cela nécessite une dépense d'énergie terrible alors que celle-ci ne devrait être consacrée qu'aux animaux en détresse. 

 

D’où vient cette vulgarité si souvent constatée dans les articles ou commentaires ? pourquoi se servir d’elle alors qu’elle rabaisse celui qui l’utilise au niveau de celui a qui elle est destinée ?

 

Bien sûr dans notre monde qui semble bien malade, l’excès est partout et la colère devant la cruauté, l’inhumanité, la suffisance, le laxisme, la méchanceté, la bêtise  est compréhensible mais est-ce une raison pour employer des mots orduriers alors que notre belle langue française est si riche en vocabulaire ?

 

La vulgarité est employée par celui qui n’est pas en adéquation avec ce qu’il montre de lui  ; c’est aussi souvent un constat d’impuissance devant une action qu’il  n’arrive pas à mener à bien, c’est hélas aussi, dans bien des cas, une impossibilité à se maîtriser et on peut alors se demander si celui qui ne maitrise pas son vocabulaire est capable de maitriser ses gestes et ses actes dans une situation de conflits ou de tension. ?

Un de nos buts, lorsque nous écrivons quelque chose sur notre mur ou sur celui des uns ou des autres, est de nous faire connaître, d’amener à nous des personnes de bonne volonté pour, en fin de parcours, être solidaires les uns des autres, afin de réussir la mission qui nous tient à cœur.

 

Il y a et il y aura toujours de fauteurs de troubles, des indésirables  qui n’existent qu’en apportant la zizanie dans les groupes qu’ils visitent mais dès que ces personnes sont repérées, pourquoi ne pas les « zapper » sans commentaire, ? pourquoi ne pas retirer leurs  invectives sans explication et continuer ce que nous faisons comme si ces personnes n’existaient pas. ?

 

 

 

Gardons notre énergie et nos forces pour ce qui en vaut la peine, pour ceux qui n’ont que nous pour les défendre, le reste n’a aucune importance. 





18/08/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres