animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

L HISTOIRE DES PHARES

Les grecs et le phéniciens utilisaient des feux pour banaliser les passages dangereux mais l’Italie est le premier pays qui s’équipe de phares en 1150, puis c’est le tour de Dieppe et de la Rochelle.

 

En France on a hésité à les construire sous le prétexte qu’il ne fallait pas aider les pilleurs puis l’idée fut relancée au 17ème siècle.On comptait 24 phares en 1800 et 361 en 1883.

 

Les gardiens de phares ne deviendront fonctionnaires qu’à partir de 1849, et ils exercent parfois des activités annexes, la solitude étant souvent pesante, des débits de boissons sont installésau pied des phares et des sanctions sont prises en cas d’ivresse avérée.

 

La construction des phares qui se trouvent en mer ne s’est pas faite sans mal car il fallait choisir une roche qui n’émerge pas plus de 1m50 à marée basse. Et pour certains il a fallu 7 ans pour mener à bien leur construction et pour d’autres pas moins de 14 ans.

 

En fonction de la dureté des conditions de vie à l’intérieur, les gardiens de phares français désignaient les phares de la façon suivante :

 

-les Paradis pour les phares situés à terre,

-les purgatoires pour ceux situés sur des iles,

-les enfers, phares isolés en mer qui impliquent en plus des relèves dangereuses

 

Cette classification correspondait également à une progression de carrière qui commençait en enfer pour se terminer au paradis.

 



13/07/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres