animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

animaux, humour,histoire,mystique,poèmes,contes,bric à brac

BIJOUX, ACCESSOIRES ET MOBILIER DU MOYEN-AGE

Bijoux et accessoires au moyen-âge

 

 

Le couteau est un accessoire que l’on porte à la ceinture et qui est utile dans les tâches quotidiennes et à la chasse mais les hommes et les femmes fortunés de cette époque adoraient les bijoux :

 

 

boucles d’oreilles, broches, bagues, ces dernières ainsi que les ceintures sont échangées souvent par les amoureux. La ceinture elle est indispensable à l’habillement à une époque où il y a très peu de poches, elle permet donc de suspendre des clefs, ou des petits outils.

 

 

Le fermail, quant à lui est une broche épinglée à un pan de manteau. Très à la mode à l’époque de Saint Louis le modèle ci-dessus provient d’un trésor caché par une famille juive lors des persécutions qui ont marqué la première moitié du  XIVème siècle en Europe. 

 

 

Les aumônières elles se suspendent à la ceinture.  A la fin du moyen-âge, elles sont faites de tissus richement brodés de fils d’or, d’argent ou de soie de couleur et dans laquelle on rangeait des petits objets et des pièces de monnaie. Ce modèle a été brodé pour Marie de Picquigny au début du XIVème siècle

 

Maisons et mobilier

 

 

Le jour de l’an, les couples d’amoureux s’échangeaient des petits coffrets de cuir bouilli dans lesquels on rangeait des bijoux, des livres des documents, des objets de toilette ou encore de la monnaie.

 

 

Les coffres eux de taille plus grande servent à ranger et transporter linge, bijoux et argent mais aussi de la nourriture.

 

 

Les tables sont démontables comme le prouve cette image qui comprend trois parties autonomes maintenues par des chevilles amovibles.

 

 

 

Les maisons elles sont, depuis le XIIème siècle pavées de carreaux en glaise rouge moulée et ornés de figures en relief, les creux étant comblés par une argile plus claire pour faire ressortir les couleurs.

A la fin du Moyen-Age, les fenêtres sont divisées en 4 parties dont le haut possède des carreaux de verre/. Les volets eux étaient très souvent placés à l’intérieur des pièces et non à l’extérieur

 

 

Les hommes de cette époque, soldats, marchands mais aussi lettrés, sillonnent l’Europe. Un petit étui de cuir se compose d'une boite cylindrique et de son couvercle. A l’intérieur, un encrier et quelques plumes taillées juste avant l’usage.

 

 

Et pour finir les jeux. Cette boite ne contient pas moins de 6 jeux différents grâce à des panneaux coulissants : jeu de renard et de poule, jeu de mérelle, un tric-trac,un tourniquet, un jeu de cartes, un jeu de glic et enfin un jeu d’échecs qui, importé d’orient au début du XIème siècle représente la société chevaleresque avec le roi, la dame, les chevaliers, les tours, les fous et les pions.

 



14/04/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres